Passionnée de chevaux depuis ma plus tendre enfance, j'ai comme beaucoup, commencé par le centre équestre. Jusqu'au jour où deux événements m'ont mise sur la voie de l’énergétique et du shiatsu.

En 2008, suite à un choque émotionnel, j'ai été hospitalisée sans que personne ne puisse me dire pourquoi j'étais malade. Bien sur à l'époque je n'ai pas fais le lien entre ce qu'il venait de m'arriver et la maladie. A la suite de mon rétablissement, j'ai commencé a chercher à comprendre, jusqu’à découvrir l'univers du "psycho-corporel", guidé par les ouvrages de Michel Odoul.

 

Mon premier pas vers la médecine chinoise.

 

Quelques années plus tard, c'est un Selle Français qui m'a définitivement montré la voie. Alors que je le pansais en vue de le monter, il eut une violente réaction sous la brosse  qui approchait ses lombaires. Allant voir le moniteur afin de l'en informer, il me répondit " oui je sais, il a le dos cassé ce cheval. Met lui le gogue ça le pliera, on sera peinard!"

 

Là, j'ai compris  que j'avais un rôle a jouer pour aider les chevaux et surtout, permettre à leurs cavaliers de comprendre leurs blocages et leurs douleurs afin que les couples retrouvent  de l'harmonie mais dans le sens du bien être du cheval.

Quelques  semaines après, je m'inscrivais à l'école OUMA TE ATE, dans la Drôme pour y suivre un cursus de 3 ans d'où je suis sortie major de promo en 2016

Parallèlement, j'ai lu des ouvrages spécialisés sur le travail du cheval et sa mécanique, afin de mieux comprendre les demandes des cavaliers et surtout les besoins des différentes disciplines équestres.
 

Aujourd'hui, je termine un mémoire sur la relation "mécanique et énergétique", afin de valider définitivement mon diplôme et pouvoir adhérer au syndicat de praticien shiatsu équin

​© 2017 par Violette Geffroy

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now